Vos questions sont entre de bonnes mains

L'opération des hémorroïdes

Partager
Envoyer par email

Il existe de nombreux traitements contre les hémorroïdes : les crèmes, les médicaments, les traitements en cas de crises hémorroïdales ou contre la constipation, et les opérations. Il existe aussi des remèdes naturels, comme l'acupuncture, l'homéopathie, la phytothérapie, ainsi que l'alimentation et le sport.

La chirurgie n'est proposée que si les autres traitements ont échoué ou si les saignements sont d'emblée très abondants.

Thrombectomie pour retirer les caillots

Il arrive fréquemment qu'un caillot sanguin (thrombose) se forme dans les hémorroïdes. Cela entraîne de vives douleurs et prolonge la crise.

Généralement, la thrombose disparaît d'elle-même au bout de quelques jours. Mais dans certains cas, il peut être efficace d'ouvrir l'hémorroïde pour retirer ce caillot.

On parle alors de thrombectomie, qui n'est réalisable le plus souvent que sur une hémorroïde externe.

En pratique :

Le médecin procède à une incision  de l'hémorroïde sous anesthésie locale pour enlever le caillot. Cette intervention doit être faite dès les premiers jours de la crise. La plaie cicatrise en une à deux semaines. Il y a donc quelques saignements légers après l'incision.

L'hémorroïdectomie

Lorsque les autres traitements n'ont pas suffi ou que les symptômes sont graves (saignements importants), les médecins peuvent décider de retirer entièrement les hémorroïdes. Le chirurgien retire alors les petits « sacs » hémorroïdaires et ligature les vaisseaux sanguins pour empêcher les saignements.

Cette technique a l'avantage d'être définitive : il n'y a pas de récidive puisque les hémorroïdes ne sont plus là.

En pratique :

L'intervention est effectuée sous anesthésie générale ou sous rachianesthésie (c'est-à-dire que seul le bas du corps est endormi). Elle demande 2 à 5 jours d'hospitalisation et une immobilisation de deux à trois semaines pour permettre la cicatrisation des plaies.

Les suites opératoires sont généralement très douloureuses, et un traitement anti-douleur et anti-inflammatoire est prescrit.

La technique de Longo

Aussi appelée anopexie rectale, la technique de Longo est une technique chirurgicale récente qui consiste à « agrafer » la muqueuse du rectum pour empêcher l'affaissement des hémorroïdes et les maintenir en place, après avoir enlevé une partie de la muqueuse du rectum.

En pratique :

L'opération dure une vingtaine de minutes sous anesthésie locale ou générale. Elle nécessite environ deux jours d'hospitalisation et quinze jours d'arrêt de travail.


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Gabriel Choukroun

Ostéopathe D.O. - Ostéopathie émotionnelle | Osteomind Consult

Expert

Adel Louafi

Spécialiste en Chirurgie esthétique et Médecine esthétique à Paris | Chirurgien esthétique

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin

Vous sentez-vous malade ?

Vous vous sentez malade et vous ne savez pas où se trouvent les réponses à vos questions ? Nos sites santé, vous les connaissez ? Voici une petite infographie pour vous aider à découvrir et régler le mal qui vous ronge et tout ça de manière ludique... L [...]

Soulager les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des affections fréquentes pour de nombreuses personnes et concernent la moitié de la population au moins une fois avant l’âge de 50 ans. Il est possible de soulager les hémorroïdes assez facilement et de nombreuses méthodes existe [...]

Prendre un bain de siège contre les hémorroïdes

Si vous êtes victime de problèmes d’hémorroïdes, il existe une technique simple pour soulager les symptômes et aider à les résorber : le bain de siège. Cette technique issue de l’hydrothérapie, c'est-à-dire du soin par l'eau, est en passe de redevenir [...]

Troubles de l'érection et hémorroïdes

Fin 2012, une étude publiée dans l'International Journal of Andrology fait apparaître des liens possibles entre hémorroïdes et dysfonction érectile.Revenons sur cette étude pour en expliquer et comprendre la mise en place et les résultats.Point sur les sy [...]

Traiter un furoncle

Bien que bénin en soi, un furoncle est un gros bouton à la fois gênant (car douloureux) et disgracieux. Généralement plein de pus, traiter un furoncle est important pour éviter des complications telles qu’une fièvre ouvrant la porte à des bactéri [...]


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

article
162977
Opération des hemorroides - ComprendreChoisir
Hémorroïdes opération : plusieurs opérations permettent de traiter les hémorroïdes – Tout sur Comprendrechoisir.com
http://hemorroides.comprendrechoisir.com/comprendre/hemorroides-operation
explications-chirurgien3
cms